[Breakingthesilence]Texte réunion AMP

JESSICA FRIEDMANN jessicafriedmann at wanadoo.fr
Mar 6 Juil 03:27:53 CEST 2004


Bonjour !
Voici votre texte avec quelques notes.
Amitiés.
. 
 
 
 
http://www.cmaq.net/fr/node.php?id=17470
Contre la marginalisation des luttes antipatriarcales
Anonyme, dimanche, 04/07/2004 - 12:43
A tous les individus et collectifs en lutte contre le patriarcat :
Invitation à participer à la prochaine rencontre de l'Action Mondiale des Peuples à Belgrade du 23 au 29 juillet.

Suite à un fort ras le bol de la marginalisation des luttes antipatriarcales et féministes au sein des mouvements anti-autoritaires et anticapitalistes 
 
LA TESTOSTERONE , PRODUIT CHIMIQUE PROVOQUANT LE VIOL,  L’ AGRESSION, LA PENETRATION, LA DOMINATION ,
 L’ OPPRESSION, LA GUERRE, LA SPOLIATION , L’ ESCLAVAGE etc … N’ A PAS FINI DE FAIRE SENTIR SON ACTION , SES EFFETS ET  SON INFLUENCE DANS LES MILIEUX LES plus divers et les MIEUX INTENTIONNES ( en apparence – par stratégie politique 
 «  progressiste «   hélas hypocrite parfois .
 
 
et dans une volonté de recréer des liens et solidarité entre ces diverses perspectives, des individus et collectifs impliqués dans l'action mondiale des peuples ont décidé de construire une dynamique forte sur les questions de genre lors de la prochaine rencontre de l'AMP.
TRES BONNE INITIATIVE 
Sur 7 jours d'ateliers et débats variés, une journée sera pleinement consacrée aux questions de genre et des temps pourront être pris tout au long de la semaine pour des ateliers pratiques ou théorique divers, des rencontres en vue d'actions communes, des présentations de collectifs antipatriaracaux et de modes de lutte.

Un espace non-mixte femmes devrait être présent tout au long de la rencontre. Des ateliers de subversion de la domination masculine et réfllexion entre mecs seront également proposés. Ainsi que des débats et discussions mixtes.

Nous souhaitons maintenant inviter fortement tous les groupes et individus qui le souhaitent à proposer des ateliers, discussion, présentations, projections sur ces questions en écrivant à la liste de travail breakingthesilence at gendertrouble.org. Un espace a été créé, mais il nous faut maintenant lui donner du contenu ensemble.



 
 
 
 
 
 
 
 
Nous travaillons aussi actuellement à la sortie d'une compilation de texte sous la forme d'un magazine sur les questions de genre qui devrait être distribués au divers participant-e-s à la conférence, ainsi qu'à un texte sur les divers moyens de prévenir/ réagir face à des incidences 
d'aggression/harcèlement sexuel.
TRES TRES BIEN 

Nous vous livrons aussi ci-dessous un questionnaire que nous aimerions pouvoir diffuser avant la rencontre en vue d'obtenir des retours sur des expériences multiples.

Nous souhaitons aborder les questions de genre aussi bien au sein des mouvements et collectifs dans lequel nous sommes impliqués que dans la société en général, que ce soit autour de la communication, de la sexualité, de la technique, des diverses approches féministes, des pratiques et théories queer, gays et lesbienne, de la déconstruction de la masculinité, que ce soit dans la sphère domestique, publique, dans les lieux de travail ou les milieux militants.
TRES TRES BIEN

La question du patriarcat a son importance spécifique en serbie où la dépendance économique accrue des femmes, les violences domestiques, les trafics de femmes, la répression et le rejet des initiatives queers/gays/lesbiennes sont des faits marquants (mais malheureusement loin d'être le seul apanage de la serbie). Il est a espérer que les initiatives 
menées aideront à renforcer les dynamiques locales et les liens qui ont commencé à se tisser pendant le processus de préparation de la conférence avec des initiatives fministes/antipatriarcales locales. 

contact : breakingthesilence at gendertrouble.org

3 MOTS D'INTRODUCTION SUR L'ACTION MONDIALE DES PEUPLES :

L'Action Mondiale des Peuples (AMP dans le reste du texte) est un réseau global de luttes locales, un réseau mondial qui travaille à remplacer le capitalisme et tous les systèmes d'oppression par des alternatives politiques et sociales égalitaires, sans frontières et basées sur la
démocratie directe. 

L'AMP est réseau né en janvier 1998, 3 mois avant les actions qui s'opposèrent à la première conférence interministérielle de l'OMC à Genève. La dynamique amenée par ce réseau a grandement contribué à la mise en place des journées mondiales d'actions anticapitalistes, contre sommets et diverses autres initiatives de luttes solidaires telle que la caravane intercontinentale. Il a ainsi marqué le renouveau des luttes anticapitalistes au cours de ces dernières années et aidé à l'échange suivi entre divers projets, cultures et actions à travers des conférences 
continentales ou mondiales, ainsi que divers outils de diffusion d'informations. 
En tant que réseau partie prenante d'un mouvement de changement social radical, l'AMP cherche maintenant à prendre un recul critique sur ces dernières années et à contribuer à l'émergence de nouvelles stratégies et liens entre le local et le global.
TRES INTERESSANT 

L'AMP se veut loin des logiques de partis, d'Etat et des appareils idéologiques de l'Etat que peuvent représenter certains syndicats ou ong's.
TRES TRES BIEN ;
 je suis soulagée et je respire un air non pollué par le « socialisme d’ Etat » = dictature d’une Nomenklatura, ( qui , SOIT DIT EN PASSANT ,  a toujours permis aux membres des « Directions » et à leurs familles de vivre comme des millionnaires capitalistes au dépend des peuples exploités, abusés, quand ce n’ est pas mis en esclavage ( goulag russe, Chine, Corée du nord, Birmanie, Cambodge, et cela parfois même avant d’ arriver au pouvoir : Maurice Thorez ancien Secrétaire Général du Pcf avait l’ usage de nombreuses propriétés bourgeoises, de voitures capitalistes haut de gamme, de nombreux personnels de maison, de chauffeurs,  d’ écoles privilégiées pour ses enfants en URSS et en France et tout le train de vie de millionnaire qui suivait. Un de ses fils a tout « balancé » dans un livre !
Chacun sait comment vivait Mao, Enver Hoxa , MILOSEVIC !,  les dirigeants de l’ ex-URSS et tous les autres « GRANDS DIRIGEANTS DES TRAVAILLEURS » … 
 
Donc à bas les idéologies d’ Etats testostéroniques, oppressives et patriarcales !!

L'objectif des échanges AMP et du réseau AMP est de connecter des groupes locaux qui se retrouvent dans les principes de l'AMP :
1) Un rejet clair du capitalisme, de l'impérialisme, du féodalisme, des Etats et de toute les institutions qui font la promotion d'une globalisation destructive. 
TRES BIEN
2) Un rejet clair de toutes formes et systèmes de domination et de discrimination dont (et de manière non exhaustive) le patriarcat, le racisme et le fondamentalisme religieux. Nous reconnaissons la dignité entière de tous les êtres humains.


TRES BIEN
3) Une attitude de confrontation, puisque nous ne pensons pas que le "lobbying" puisse avoir un impact majeur sur des organisations à tel point partiales et antidémocratiques, pour lesquelles le capital transnational est le seul facteur réel déterminant leur politique.
TRES BIEN
4) Un appel à l'action directe et à la désobéissance civile, au soutien des luttes et des mouvements sociaux, mettant en avant des formes de résistance qui maximisent le respect pour la vie et pour les droits des peuples opprimés, ainsi qu'à la construction d'alternatives locales au capitalisme mondial.
TRES BIEN
5)une philosophie organisationelle basée sur la décentralisation et l'autonomie.
TRES BIEN
L'AMP est un outil de coordination et non une organisation. 

L'AMP n'a pas de membres et n'aura pas de représentation juridique. Nulle organisation ou personne ne peut représenter l'AMP 

LA RENCONTRE DE BELGRADE :

La rencontre de Belgrade sera, espèrons-le, le fruit d'un travail collectif de nombreux groupes militants de l'ouest et de l'est de l'Europe. 

La rencontre mixera pendant dix jours ateliers, débats, campement, expérimentations pratiques et activités avec entre 500 et mille personnes.
Elle se veut un moment de rencontre pour faire le point et préparer l'avenir sur des thématiques diverses : questions de genre, migrations, luttes des travailleureuses et non-travailleureuses, critique de la société industrielle et techniques autonomisantes, dynamiques d'intégration européenne et nationalismes, par quoi on remplace le capitalisme ? et expériences d'autogestion, militarisation des politiques et contrôle social, mouvement global et ghettoisation... 

Au contraire de diverses grand-messes de consommation militantes de masse, cette rencontre de l'amp se veut participative et autogérée par ses diverses participant-e-s qui sont invités à prendre en charge collectivement 
TRES BIEN
l'organisation, la logistique et le quotidien de la conférence aussi bien que proposer des ateliers et débats qui pourront être traduit dans les diverses langues nécessaires. (Vous pouvez dès maintenant proposer des
débats, ateliers, échanges de savoirs sur le site www.pgaconference.org).

Les collectifs organisateurs essaient maintenant de rentrer en contact avec des groupes et individus impliqués dans des processus de luttes et d'"autonomisation" à travers l'Europe et qui se retrouvent dans l'etat d'esprit anti-autoritaire et centré sur l'action directe de l'AMP.

Comme il se peut que vous ayez entendu parler de l'AMP sans savoir exactement ce que ce réseau recouvre, vous trouverez sur le web une feuille de présentation francophone récente qui détaille l'histoire, les structures et principes politiques du réseau de l'AMP:
www.pgaconference.org/newsletters/

Toute diffusion d'informations sur l'AMP et la rencontre à travers des médias militants et indépendants est la bienvenue. Vous pouvez trouvez des compte-rendus des dernières réunions internationales de préparation en vous 
rendant sur le site www.pgaconference.org. Un guide pratique de la rencontre sera bientôt disponible.

Vous trouverez aussi dans la partie mailing list des formulaires pour vous inscrire sur les listes d'échanges de l'AMP, en particulier la liste pga_europe_process at squat.net à laquelle peuvent s'inscrire toutes les personnes ou collectifs qui souhaitent s'impliquer dans la préparation de la conférence. Il est aussi indispendable de remplir le formulaire d'application à la rencontre disponible sur le site pour y participer.

Si vous souhaitez vous rendre à la conférence et participer à des co-voiturages ou convois collectifs qui se rendraient avant sur place (n'oubliez pas qu'en tant que ressortissant de l'UE, il faut un passeport), échanger ou recevoir plus d'informations, vous pouvez écrire au groupe de contact de l'AMP : pgaeuconfcontact at riseup.net 

Sachez aussi qu'un groupe de personnes pour partie francophones bosse spécifiquement sur l'acceuil et la participation des enfants lors de la rencontre, contact : ikkyu at altern.org, ainsi que sur la mise en place 
d'initiatives autour des questions de genre :
breakingthesilence at gendertrouble.org

******************

Voilà un questionnaire à diffuser largement où vous voulez, en espérant que certain-e-s prennent le temps d'y répondre.

intro :

Nous nous intéressons au genre, au patriarcat et aux hérarchies sociales au sein des mouvements anti-autoritaires et anticapitalistes, ceci du fait d'une large expérience de problèmes d'interactions sociales entre les hommes et les femmes, à la fois au sein de ces mouvements et plus largement dans notre société.

Nous voudrions savoir comment divers groupes et individus luttent contre le patriarcat dans leurs propres contextes locaux.

Nous espérons que ce questionnaire puisse contribuer à démarrer des débats au sein de ces mouvements, ainsi que des projets pratiques sur les questions de genre.
TRES BIEN

Ce questionnaire s'inclut dans le processus de préparation pour la prochaine rencontre européenne de l'Action Mondiale des Peuples à Belgrade. (du 23 au 29 juillet 2004). Il est l'oeuvre de militant-e-s sur les questions de genre, 
et non de sociolgues.

Le groupe de travail sur les questions de genre aimerait utiliser ces informations afin d'établir un rapport à partir des résultats et donner des exemples d'expériences diverses.

Ce questionnaire est anonyme et toute contribution qui pourra être utilisée comme exemple dans le rapport, ne sera pas reliée à un groupe ou une localisation spécifique.

Vous pouvez diffuser largement ce questionnaire. Nous vous invitons aussi à nous envoyer des textes sur les questions de genre qui vous ont stimuléE. 

Envoyer vos réponses à : breakingthesilence at gendertrouble.org

Nous avons défini préalablement certains des termes que nous utilisions dans le questionnaire (nous sommes bien conscient que la définition que nous donnons de ces termes renvoient à des prises de partie clair quand aux problématiques de genre. Cela ne doit pas empêcher que ces postulats sur lesquels nous nous appuyons puissent être redébattus) :

Nous considérons que le genre correspond à ce qui dans l'organisation sociale et culturelle différencie les être humains en fonction de leur genre biologique et aux normes qui en découlent. Nous considérons que l'organisation genrée de notre société ne trouve pas son origine dans des 
différences naturelles et intangibles de comportement entre hommes et femmes mais devrait être analysée comme une construction sociale, économique et culturelle qui crée des hiérarchies de statut social et peut évoluer à tout moment.

Patriarcat : Un système patriarcal est un sytème social au sien duquel il est donné aux hommes un statut social plus élevé qu'aux femmes.


Il s'enracine socialement, culturellement et historiquement aussi bien dans la cellule familiale que dans la sphére sociale "publique" et se trouve caractérisé par la domination des hommes sur les femmes.

Hiérarchie : 

La hiérarchie sociale renvoie à un système d'échelle de valeur entre les individus au sein duquel votre place est déterminée par le nombre de gens et de choses que vous contrôlez et par la manière dont vous obéissez sagement 
aux personnes placées au-dessus de vous au sein de cette hiérarchie.

Le questionnaire (les trois premières questions sont facultatives): 

1)êtes vous homme ? femme ? FEMME MTF
 
où vous considérez-vous comme n'appartenir à aucune de ces deux catégories ?
CERTAINS et certaines SE POSENT LA QUESTION !!
2)Quel est votre âge ? 53 hélas !!

3)Où résidez vous ? a little country in the far  west of the so called Republic of France.

4) Faites vous l'expérience d'inégalités et de différence de pouvoir entre hommes et femmes dans vos collectifs, communautés de vie, associations, dans votre travail ou dans votre famille ? (par exemple dans les discussions, 
l'écriture,les tâches pratiques, le fait de prendre des décisions, le maintien des infrastructures et la logistique, le fait de faire des actions politiques directes, les diverses tâches liées au quotidien, le fait de prendre soin des autres et de ses proches ? Qui fait quoi et comment ?

5)Est-ce que le fait de combattre le patriarcat est une préoccupation explicite dans vos collectifs, dans votre boulot ou dans votre famille ? et si oui comment ?

6)Est-ce que -VOUS -vos proches, votre collectif ou communauté de vie ont déjà connu des cas de harcèlement ou d'agression sexuelle et quelles ont été les réactions ? Plus généralement comment est-ce que vous-même et/ou votre 
groupe réagissez aux diverses incidences de domination genrée, physique ou psychologique ?
REMARQUE AMICALE :
JE SUIS ASSEZ CHOQUEE QU’ IL MANQUE le  « VOUS » INDIVIDUEL DANS VOTRE QUESTION, CAR JE PENSE QUE NOUS SOMMES QUELQUES UNES A VIVRE SEULES, avec des enfants  parfois- lesquels peuvent  être ou se révélés dominateurs et oppresseurs, 
ET SANS RELATION A UN « COLLECTIF » ou UNE « COMMUNAUTE » 
(cela me rappelle un peu trop amèrement et fâcheusement le vocabulaire COLLECTIVISTE  de ma jeunesse perdue de mes années 1968-1981 complètement imprégné «  jusqu’ à la mœlle » de vocabulaire « collectiviste » durant lesquelles j’ ai   » assez donné »  dans tous les délires et les aveuglements  « collectivistes » totalitaires , de l’  Albanie d’ Enver Hoxa, à la dictature de la Veuve Mao et des 4 de Shanghaï, le Kampuchéa « démocratique » des sinistres Khmers rouges , le Sentier Lumineux et autres dérives  toutes plus criminelles  et «  collectivistes » les unes que les autres. N’ oublions pas que la venimeuse séduction de la criminelle ,  mortifère et TROMPEUSE UTOPIE COLLECTIVISTE D’ ETAT AUTORITAIRE (et donc patriarcal)  fonctionnera hélas encore , l’ humain restant encore bien crédule et aisément abusable pour longtemps par toutes ces idéologies de CRIMINELLES  ILLUSIONS : «  venez chez nous on rase gratis ».
Donc même si vous vivez une vie très engagée, « très militante » à 100% , 24 HEURES SUR 24 , n’ oubliez pas que ce n’ est - pas  - ou plus - le cas de chacune et de chacun et qu’ il y a des personnes isolées à qui vous vous adressez. 
Merci d’ en tenir compte.
 
Donc, pour parler de mon expérience personnelle je peux affirmer que j’ ai été agressée verbalement et physiquement à plusieurs reprises.
Comment j’ ai réagi ? 
Eh bien je me suis fait tabassée jusqu’ au sang (et envoyée promenée par la police) et d’ autres fois heureusement d’ autres personnes sont intervenues et ont ceinturé l’ agresseur pour l’ empêcher de nuire
Quant aux agressions verbales et d’ attitudes (sifflements, regards et « sourires » méchants ou moqueurs ou ironiques ou méprisants) j’ ai jusqu’ ici « encaissé » la provocation ou le mépris tout en ayant la forte  envie de punir ces acteurs d’ exclusion de rejet et de mépris.
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été enlevée...
URL: /marchives/breakingthesilence/attachments/20040706/d7a2afee/attachment-0001.html


Plus d'informations sur la liste de diffusion Breakingthesilence